Partagez
 

 Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Squad 3

Michael A. Ellis
I am
Michael A. Ellis

Station : Caserne 51
Poste : Lieutenant, pompier secouriste
Sentiments : Dévasté
Messages : 354
Date d'inscription : 27/03/2015


Only you
RP: Disponible
Relationship:

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty
MessageSujet: Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael   Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael EmptySam 16 Mai - 0:54


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?
Jacklyn & Michael

Depuis la discussion que j’avais eu avec Jacklyn à la caserne, on avait pas eu l’occasion de vraiment ce reparler, je ne savais pas si cela avait un lien ou non avec la femme qui était venu lui rendre visite ou si ça avait un lien avec le fait que je n’en faisais qu’à ma tête vis-à-vis d’Aaron, mais la jeune ambulancière à mes yeux cherchait à m’éviter. Après la fin de notre garde ce matin à huit heure j’étais monté dans ma voiture en direction de mon médecin, je lui avais promis de faire une visite de contrôle pour la douleur que j’avais eu à l’épaule à la suite d’une intervention, après une bonne heure dans la salle d’attente, j’entrais enfin dans son bureau mes résultats de scanner à la main, et il était clair que jamais je ne comprendrais le langage médical. En reposant les pieds à l’extérieur je venais afficher un large sourire sur mon visage, prenant mon téléphone dans ma main, je le déverrouillais afin de venir écrire un message à Miss MacAllister « Salut Jack, après plusieurs examens je te confirme que je n’ai rien à l’épaule. », mais a peine j’avais terminé de composer le texte, mon regard ce déposait sur mon appareil, restant immobile quelques secondes, me laissant dans mes pensées. Cela faisait une dizaine d’années que je connaissais la jeune femme et jamais je ne l’avais vu ainsi, toutes les réactions qu’elle avait depuis ce jour-là n’était pas les siennes, et si je lui envoyais ce simple texto je savais que j’avais une chance sur deux pour ne pas avoir de réponse et qu’au final je n’arrive pas à avoir une conversation avec elle pour savoir ce qui lui arrive. Effaçant le message, je rangeais mon téléphone dans la poche de mon jean pour me diriger à ma voiture et monter à l’intérieur direction East Side.

Je n’étais pas souvent été chez Jacklyn, mais par chance je me souvenais encore du chemin, en arrivant en bas de son domicile, je venais couper le contact de mon véhicule, restant quelques secondes à l’intérieur, mon regard dirigé sur son bâtiment, j’avais eu beaucoup de mal à accepter la conversation avec elle la dernière fois au sujet de mon petit frère, et pourtant même si je continuais de refuser de faire mon deuil et accepter que je ne le reverrais pas, je savais que quoi qu’il ce passe je pourrais toujours compter sur elle, même si son avis ne venait pas rejoindre le mien, je ne voyais pas pourquoi à son tour, MacAllister ne pourrait pas compter sur moi en cas de problème. Ouvrant ma portière, je prenais la feuille de conclusion de mon scanner en main, je rentrais à l’intérieur de l’immeuble avant de venir rejoindre sa porte, prenant ma respiration un bon coup avant de souffler, je venais appuyer sur la sonnette afin de lui signaler la visite d’une personne, j’espérais qu’elle serait chez elle et surtout que je ne venais pas la réveiller.


(c) Colyn


Revenir en haut Aller en bas

Ambulance 61

Jacklyn R. MacAllister
I am
Jacklyn R. MacAllister

Station : Caserne 51
Poste : Ambulancière en chef
Sentiments : Va voir ailleurs si j'y suis!
Messages : 108
Date d'inscription : 05/04/2015


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty
MessageSujet: Re: Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael   Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael EmptyLun 18 Mai - 13:41

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?× ft. Michael


A la fin de sa garde, Jacklyn quitta la caserne sans demander son reste. Elle déclina poliment la proposition de sa coéquipière d'aller prendre un bon petit déjeuner dans un nouveau restaurant du quartier. A la place, elle enfourcha sa bécane avec l'idée bien précise de se rendre dans un lieu où elle n'allait plus beaucoup ses derniers temps : un garde meuble. La rouquine se rendit dans le sud de Chicago et gara sa moto sur le grand parking vide de l'entrepôt locatif. Jack ôta son casque et le garda à la main pour pénétrer dans le bâtiment. Elle passa devant un garde de sécurité qui lui lança un regard désintéressé et à peine plus qu'un signe de tête en guise de politesse avant de reporter son attention droit devant lui. Le son qui filtrait de la cabine laissait deviner que ce n'étaient pas les écrans de surveillance qui l'intéressaient mais plutôt les informations matinales ou la rediffusion d'un match de football américain. Jacklyn trouva sans aucun problème son chemin parmi les rangées de box fermés par une sorte de rideau de fer. L'ambulancière s'arrêta finalement devant l'un d'eux et tira de la poche de sa veste de moto un trousseau de clés qui émit un tintement caractéristique. Elle inséra la clé dans l'orifice prévu à cet effet et la tourna jusqu'à déverrouiller la porte. Elle la fit coulisser sur son rail pour se faufiler à l'intérieur et la referma. A tâtons, Jack trouva le petit interrupteur pour allumer les lieux et la petite ampoule sur sa douille de chantier révéla le contenu des lieux. Il y avait des étagères métalliques sur lesquelles étaient posées notamment des boites de stockage en carton plus ou moins poussiéreuses. Jacklyn slaloma entre deux meubles recouverts d'un drap pour accéder aux étagères. D'un geste de la main, elle essuya certaines des étiquettes vieillies pour pouvoir mieux en déchiffrer le contenu puis elle en déplaça certaines pour examiner leur contenu. Ce qui l'intéressait était principalement des photos et des dossiers. Malheureusement, après plus d'une heure de recherche Jack ne trouva pas son bonheur. Fatiguée, elle décida de reprendre les recherches plus tard et de rentrer chez elle. Elle quitta le garde-meubles et rentra chez elle. La rouquine gara sa moto dans le petit parking de l'immeuble et fit un détour par les boîtes aux lettres pour prendre son courrier avant de monter les étages la séparant de son appartement à pieds. Sur le trajet, elle commença à trier son courrier et l'une des enveloppes attira particulièrement son attention. Jacklyn fit glisser le casque le long de son bras jusqu'à le placer au creux de son coude et ouvrit, ou plutôt déchira le haut de l'enveloppe pour lire le contenu de la lettre de la fac de médecine l'informant qu'elle avait été reçue à ses examens et qu'elle devait prendre contact avec les services administratifs pour entamer les démarches en vue de son internat. L'ambulancière relut plusieurs fois la ligne l'informant de sa réussite sans pourtant arriver à croire qu'elle ne faisait pas erreur. Tandis qu'elle gravissait le dernier étage, Jacklyn replia la lettre et la remit dans son contenant, puis sous le dessous de la pile. Quand elle arriva sur le palier elle eut la surprise de découvrir un certain Lieutenant sur le pas de sa porte.

« Ellis ? Mais qu'est-ce que tu fais là ? » demanda Jack en haussant un sourcil. En dix années de service c'était bien la première fois que celui-ci se pointait chez elle à une heure pareille.

« Tout va bien ? » s'inquiéta-t-elle alors tandis qu'elle se rapprochait de lui pour ouvrir la porte de son appartement.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Squad 3

Michael A. Ellis
I am
Michael A. Ellis

Station : Caserne 51
Poste : Lieutenant, pompier secouriste
Sentiments : Dévasté
Messages : 354
Date d'inscription : 27/03/2015


Only you
RP: Disponible
Relationship:

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty
MessageSujet: Re: Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael   Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael EmptyVen 29 Mai - 0:24


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?
Jacklyn & Michael

Cette année était à peine commencé que pour ma part j’avais déjà envie qu’elle s’arrête, au bout de seulement trois mois j’avais dû voir mon petit frère mourir sous mes yeux et le même jour revoir une de mes ex revenir pour m’annoncer que j’étais papa d’un petit garçon de trois mois, l’ironie du sort voulait que mon fils porte exactement le même prénom que l’homme que je méprisais depuis le jour des explosions. Depuis qu’il était arrivé à la caserne cinquante-et-un Smith et moi étions amis, il nous arrivait souvent de passer des soirées ensemble après une garde et de se retrouver complice l’un et l’autre, dès son arrivée à la brigade on avait réussi à venir mettre fin à cette petit guerre entre l’échelle et les secours. Ce temps était désormais révolu par ma faute, je savais très bien que je cherchais la facilité en venant m’en prendre à lui, mais j’en avais grandement besoin, je n’étais pas encore prêt à accepter la mort de Nick et encore moins d’admettre que même si Aaron était venu me laisser pratiquer le massage cardiaque jamais je n’aurais pu le sauver après le choc qu’il avait eu. Mon comportement était en train de semer du désordre dans la caserne Erin ma meilleure amie et Jacklyn une amie de longue date avec qui je travaillais, essayaient de me convaincre de changer de méthode de deuil et aussi étrange que cela pouvait paraitre, je n’en faisais qu’à ma tête en continuant d’agir comme je le faisais depuis la fin du mois de Mars. Mais aujourd’hui je ne venais pas rendre visite à Jack pour me faire sermonner une nouvelle fois, c’était surtout parce que lors d’une intervention j’étais venu me blesser au niveau de l’épaule en voulant me rattraper à l’échelle et l’ambulancière ne m’avait pas laissé beaucoup de choix sur la suite des évènements, si je ne passais pas des examens complémentaire elle irait en parler au chef de la caserne, qui se terminerait pas une mise à pied temporaire le temps de savoir si je suis oui ou non blessé. Et en même temps de venir lui rendre une petite visite, je voulais en profiter pour être sûr que tout allait bien dans sa vie, depuis que cette femme était venu la voir à la brigade, son comportement n’était pas le sien et ça commençait à sérieusement m’inquiéter. J’étais devant la porte de son appartement et j’avais appuyé sur le bouton de la sonnette, mais ça n’avait pas été très convaincant, c’est pourquoi je venais refaire le geste une nouvelle fois qui restait sans suite, je ne savais pas si Jacklyn était derrière la porte et ne voulait pas m’ouvrir, si elle était en train de dormir ou si tout simplement elle n’était pas chez elle. Passant ma main dans mes cheveux, je me retournais pour faire le chemin inverse pour venir rejoindre les escaliers, je n’avais pas le temps de descendre la première marche que je voyais Miss MacAllister devant moi. « J’avais envie de venir passer un peu temps avec toi. » Un sourire aux lèvres, j’avais répondu à sa question sur le ton de l’humour, oui j’étais content de savoir que je n’avais rien à l’épaule et il ne fallait surtout pas que j’oublie de remercier l’ambulancière, sans son intervention et la pommade qu’elle était venu me passer les choses seraient surement différente en ce moment. Je la suivais jusque devant sa porte qu’elle venait ouvrir en me demandant si tout allait bien, ma présence devait vraiment la surprendre, bien que je la comprenais totalement pour le coup. « Je sors du médecin, j’avais envie de venir te voir. »


(c) Colyn


Revenir en haut Aller en bas

Ambulance 61

Jacklyn R. MacAllister
I am
Jacklyn R. MacAllister

Station : Caserne 51
Poste : Ambulancière en chef
Sentiments : Va voir ailleurs si j'y suis!
Messages : 108
Date d'inscription : 05/04/2015


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty
MessageSujet: Re: Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael   Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael EmptyVen 29 Mai - 23:32

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?× ft. Michael


Jacklyn haussa un sourcil quand Michael lui dit simplement qu'il avait envie de passer un peu de temps avec elle. Difficile de ne pas être sceptique quand après un peu plus de dix ans passés dans la caserne 51 c'était bien la première fois que le Lieutenant témoignait d'un tel intérêt à son égard. Bien qu'elle n'acheta pas le moins du monde le bobard que le pompier lui servit, car il lui apparaissait comme évident qu'il ne s'agissait de rien d'autre, l'ambulancière préféra garder le silence, son expression faciale parlant pour elle. Elle traversa le petit couloir jusqu'à atteindre sa porte d'entrée, Michael sur ses talons. Alors qu'elle insérait la clé principale dans la serrure, Ellis révéla qu'il avait été chez le médecin. La nouvelle surprit là aussi Jacklyn. Elle savait son ami, têtu, pour ne pas dire borné et combien il était difficile dans un milieu masculin comme celui des soldats du feu d'avouer avoir une faiblesse et aller consulter pour la rectifier. La rouquine se savait persuasive mais elle n'aurait pas cru à ce point. Surtout après l'altercation qui avait précédé l'examen du pompier.

Néanmoins après mûre réflexion, peut-être que cette fameuse visite chez le médecin expliquait la présence du beau brun devant sa porte. Elle fronça les sourcils puis plongea son regard dans celui de Michael avant de demander non sans une certaine inquiétude :

« La visite s'est mal passée ? »

Elle craignit alors avoir mal jugé l'état de son épaule quand elle l'avait examinée un peu plus tôt pendant leur garde. Si cela ne s'était pas bien déroulé, elle s'en voudrait d'avoir tenu sa langue auprès de leur Capitaine et ainsi mis en danger la vie d'autres citoyens. Jacklyn finit de déverrouiller la porte en forçant sur celle-ci comme chaque jour. Le bois qui n'était sûrement pas de la meilleure des qualités lors de la construction du vieil immeuble avait probablement gonflé avec l'humidité et le temps et parfois l'ambulancière devait redoubler d'efforts pour rentrer chez elle. Elle invita Michael à la suivre à l'intérieur. Discrètement, la rouquine lança un rapide regard dans la partie visible depuis l'entrée et fort heureusement, l'appartement n'était pas en désordre. Il n'était pas non plus nickel chrome, mais au moins elle pouvait recevoir quelqu'un. Jack laissa à Michael le soin de refermer la porte. Elle accrocha son blouson de motarde sur un emplacement libre de la patère murale puis laissa son casque, ses clés et son courrier sur une espèce de petite console étroite en bois dont le style était dépassé depuis au moins vingt ans, tout comme une grande partie des meubles de son lieu de vie.

« Tu as faim ? » demanda-t-elle en se dirigeant vers la cuisine.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Squad 3

Michael A. Ellis
I am
Michael A. Ellis

Station : Caserne 51
Poste : Lieutenant, pompier secouriste
Sentiments : Dévasté
Messages : 354
Date d'inscription : 27/03/2015


Only you
RP: Disponible
Relationship:

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty
MessageSujet: Re: Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael   Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael EmptyMer 3 Juin - 23:34


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?
Jacklyn & Michael

Il m’avait fallu beaucoup de temps et de courage pour venir prendre rendez-vous avec le médecin, je n’avais aucune envie de m’y rendre, je ne voulais pas savoir le résultat et connaitre les raisons de ma douleur à l’épaule, en temps normal je n’y serais même pas allé, mais Jacklyn était au courant de la situation, elle était présente lors de l’intervention, elle avait très bien vu mon rattrapage de justesse à l’échelle, et surtout lorsqu’elle était venu passer sa main sur mon épaule en appuyant, je n’avais en aucun cas pu lui cacher la douleur que j’avais ressentis en venant me renverser mon café dessus. Une fois encore juste cet incident ne me poussait pas à céder pour me rendre chez le médecin, mais l’ambulancière pouvait se montrer tout aussi têtu et borné que moi et lorsqu’il s’agissait des règles et de la sécurité des autres hommes de la caserne, je savais qu’elle ne lâcherait pas l’affaire aussi facilement, c’était aussi pour cette raison que j’étais allé prendre rendez-vous, lors de notre conversation, la jeune femme avait mentionné le fait qu’elle pourrait en parler au chef, et si elle le faisait vraiment je pourrais me retrouver avec une mise à pied temporaire, le temps que l’on sache si oui ou non je suis apte au service. Mon regard venait ce déposer sur celui de Jacklyn, on se connaissait depuis dix ans maintenant, elle était la coéquipière de ma meilleure amie, on passait beaucoup de temps ensemble vue que l’on faisait partis de la même garde et pourtant on avait jamais réellement passé autant de temps uniquement tous les deux, que depuis la fois où elle était venu me sermonner sur mon comportement envers Aaron. « Le médecin a été clair, elle aurait pu mal se passer, si tu n’étais pas venu me passer cette pommade et si tu n’avais pas insisté pour que j’aille le voir. » Je ne pouvais pas lui mentir, après tout sans son aide, les choses auraient pu devenir bien plus grave et un arrêt aurait été plus qu’envisageable. Je venais la suivre lorsqu’elle était venue m’inviter à entrer dans son appartement, un fois la porte fermé je me tournais vers elle, en venant lui tendre les résultats du médecin. « Voilà les résultats et… Merci, même si je n’ai pas été très réceptif à notre conversation, merci. » Oui bon il fallait quand même que je me calme, ce n’était pas vraiment dans mes habitudes de venir admettre que j’avais eu tort, bien que je ne le disais pas clairement, mais au moins je venais la remercier, c’était la moindre des choses que je pouvais faire pour elle. Il y avait aussi une autre raison de ma venue à son domicile, depuis que cette femme était venu la voir à la brigade, Jacklyn n’était plus la même femme que j’avais rencontré, celle qui était forte et qui avait du répondant et qui ne se laissait pas marcher sur les pieds, je m’inquiétais pour elle et ça me surprenais de me rendre compte que cette femme-là me manquait et je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter pour elle. Lorsque Jacklyn était venu me demander si j’avais faim, je venais hocher la tête un sourire aux lèvres. « Hum oui j’ai faim, mais ne te sens pas obligé de préparer quelque chose, après tout je me suis un peu incrusté à l’improviste chez toi, mais je voulais aussi savoir, si tout allait bien pour toi ? »


(c) Colyn


Revenir en haut Aller en bas

Ambulance 61

Jacklyn R. MacAllister
I am
Jacklyn R. MacAllister

Station : Caserne 51
Poste : Ambulancière en chef
Sentiments : Va voir ailleurs si j'y suis!
Messages : 108
Date d'inscription : 05/04/2015


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty
MessageSujet: Re: Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael   Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael EmptyDim 7 Juin - 14:19

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?× ft. Michael


Jacklyn savait qu'elle pouvait avoir une certaine influence sur ses collègues de la caserne néanmoins, malgré la discussion houleuse qu'elle avait eu avec le Lieutenant des secours, elle n'aurait pas cru qu'il l'écoute. Elle prit l'enveloppe que lui tendait Michael et observa l'objet en kraft marron sans en faire quoi que ce soit. L'ambulancière releva les yeux vers son invité tandis que celui-ci la remerciait. En réponse, elle eut un timide sourire, heureuse de savoir que finalement ses mots avaient servi à quelque chose. Ce n'était qu'une semie victoire, l'objectif n'avait pas été qu'il aille consulter pour elle mais bien pour lui. Cependant, il fallait admettre que c'était mieux que rien. Au moins lors de la prochaine garde, il ne mettrait pas d'autres vies en danger et puis à présent qu'il était père, il avait une responsabilité supplémentaire. D'ailleurs, à la réflexion Jack trouva surprenant que Mike soit venue la voir plutôt qu'être rentré chez lui.  La rouquine tendit l'enveloppe au pompier. Là était sa limite. Même si elle y était invitée, Jacklyn ne voulait pas se risquer sur un terrain trop personnel. A son grand dam, ils demeuraient collègues et amis.

« Je te remercie de vouloir partager tes résultats mais je ne veux pas que tu t'y sentes forcé. Si tu me dis que ça va, je te crois. Je n'ai pas besoin de preuves. »

Jack débuta l'inspection de ses placards à la recherche de quoi les sustenter tous les deux pour un petit déjeuner. Après un rapide crochet par le réfrigérateur, elle constata qu'il allait être grand temps d'aller faire les courses. Elle avait de la vieille brioche, des œufs, du sucre, une demie-saucisse, un fond de lait... C'était déjà mieux que rien. Jack sut rapidement ce qu'elle allait préparer : du pain perdu mais faute de pain, la brioche ferait l'affaire. MacAllister n'était pas une fine cuisinière mais quand elle avait débuté comme stagiaire à la caserne et qu'on l'avait assigné aux corvées notamment celle de faire à manger pour tous ces mâles... Elle avait du apprendre... La recette du pain perdu de son père, une des rares choses qu'elle avait gardé comme souvenir de lui avait toujours fait des miracles.

« Si je prépare pour un, je peux en faire pour deux » répondit-elle en haussant les épaules.

Jacklyn remonta ses manches et ouvrit le robinet pour se laver les mains avant d'entamer toute entreprise culinaire. Et puis vint le fameux moment où Michael lui demanda comment elle allait. La rouquine ferma le robinet puis se sécha les mains en répondant.

« Bien sûr que ça va! » lança-t-elle comme s'il s'agissait d'une évidence. « ça va toujours ! » ajouta-t-elle pour appuyer son propos.

code by lizzou × gifs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty
MessageSujet: Re: Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael   Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? **FT. Jacklyn & Michael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les nouvelles armes légendaires...
» Prends des nouvelles de sa maman ( Luna )
» Petites nouvelles sans intérêt LNH
» Nouvelles Attaques & Nouveaux Talents
» Les Nouvelles TBC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicago Departement :: City of Chicago :: East Side :: Residentials-